Histoires de oeufs de Pâques

C’est le week-end de Pâques ! L’un des week-ends que je préfère dans l’année (avec Noël évidemment quelle question !) J’adore ces festivités qui sont synonymes de famille, de bons moments, de joie de vivre, de beau temps (normalement LOL), de chocolat évidemment… Mais pourquoi tout ça ? Vous vous êtes peut-être posé cette question !

Je vais vous expliquer toute la symbolique qu’il y a sur le pourquoi du comment à Pâques. C’est parti !

La tradition de de Pâques, c’est quoi ?

Pâques est évidemment avant tout une fête religieuse attachée au christianisme et au judaïsme. Mais aujourd’hui, elle est très attendue par les enfants qui partent à la recherche des chocolats lorsque les cloches sont passées. C’est une tradition qui a largement évolué au cours des millénaires, car cette tradition des œufs de Pâques ne date pas d’hier.

Dans les traditions païennes de l’Antiquité, on trouvait déjà la coutume d’offrir des œufs de Pâques. En fait, les Romains ou les Égyptiens ne fêtaient pas la religion mais plutôt l’arrivée du printemps. Et ils décoraient des œufs car ces derniers symbolisaient la fécondité, le renouveau et la création ! Et c’est cette tradition qui a été reprise par l’Eglise pour fêter la renaissance de Jésus le dimanche de Pâques. Donc les œufs de Pâques n’ont à l’origine rien à voir avec la religion !

[cta]

Et pourquoi on mange des œufs de Pâques ?

Alors il faut savoir que Pâques marque la fin du Carême c’est-à-dire la fin d’un période de jeûne de 40 jours (ah vivi ça rigolait pas !) Or, pendant le carême, on n’avait pas le droit de  manger de laitage, d’œufs ou de viande. Malgré cette interdiction, et bah nos amies les poules continuaient à pondre ! Alors on gardait tous les œufs, et on les mettait tous le jour de Pâques ! Autant vous dire qu’il y en avait un paquet (avez-vous déjà tenté de mettre une poule sur pause vous ?) Voilà pourquoi on mange des œufs à Pâques. Je vous en bouche un coin là hein !

Et la chasse aux œufs alors ?

Alors là encore, c’est une drôle d’histoire. En fait, les églises n’avaient pas le droit de sonner les cloches entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques. C’était un signe de deuil. Alors le dimanche de Pâques, et bien les cloches revenaient en grande forme, et sonnaient. On racontait alors aux enfants que durant leur absence, elles avaient été chercher des œufs et qu’elles les avaient déposés dans les jardins… Les enfants devaient alors les chercher. Et voilà !

Et le chocolat dans tout ça ?

Eh bien les œufs étaient au départ simplement des œufs classiques peints à la main. Puis, au XVIIIème siècle, les œufs ont été vidés et remplis de chocolat pour créer une petite gourmandise amusante, notamment pour les enfants. L’œuf en chocolat est né, et les chocolatiers en ont bien profité. Car les œufs en chocolat n’ont jamais eu la moindre signification, ni sociétale ni religieuse. Et c’est un coup réussi car aujourd’hui, on en trouve absolument partout ! 15 000 tonnes de chocolat sont vendus en France chaque année pour Pâques…

Bon, pour notre plus grand plaisir car le chocolat c’est quand même miam bon non !!! Allez, joyeuses Pâques les filles 😉

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *