COROLLE

Bon les filles… vous le savez sûrement maintenant que vous me connaissez bien… j’ai une petite princesse qui s’appelle A. Et ce qu’elle aime plus que tout du haut de ses 5 ans et demi, c’est jouer à la poupée. Donc bien évidemment, LA référence en la matière, c’est Corolle ! Certes, ce sont des poupées très coûteuses, mais elles sont si jolies, sentent si bons… et c’est du solide. Car la mienne date de 1987 et ma fille joue toujours avec, c’est pour dire…

Laissez-moi vous raconter ma petite mésaventure, et découvrir pourquoi je le crie haut et fort, COROLLE c’est de la bombe !

Vive les poupées

Sur ce point-là, ma fille me ressemble beaucoup. Petite, j’adorais jouer à la poupée, et ça a duré très tard. Je me souviens qu’au collège j’avais un peu honte de continuer à jouer avec ma poupée COROLLE que j’appelle encore aujourd’hui Annabelle. Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours adoré la coiffer, l’habiller… et cette passion pour les poupées, je l’ai transmise à me fille.

Petite A. a donc hérité d’Annabelle, qui est en parfait état et qui n’a pas pris une ride. Même si elle a 30 ans hein ! Toujours est-il que ma puce l’adore. Et puis, elle a également eu la sienne, prénommée Amanda. C’était il y a deux ans. Amanda et Annabelle coulent donc des jours heureux dans la chambre de ma princesse. Jusqu’au jour où…

Terrible accident

Et oui, il y a eu un accident. On ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé, mais Amanda a perdu ses deux yeux. Sans aller dans le détail et sans accuser qui que ce soit, il se trouve que je n’ai jamais retrouvé les yeux de la poupée. Passons. Mais j’étais si contrariée pour A. qui pleurait toutes les larmes de son corps. Et il était hors de question de garder une poupée sans yeux. Quelle horreur !

Alors j’ai eu une idée : envoyer un mail à COROLLE. Certes je n’avais pas de facture. Pas de preuve d’achat, rien. Juste Amanda… J’ai donc envoyé un email au SAV. Immédiatement, on m’a demandé le numéro gravé dans le cou de la poupée. Une manière pour eux de tracer leurs produits. Et belle surprise, j’ai reçu un mail me confirmant que la poupée était « prise en charge dans la clinique des poupées » (trop chou !). J’avais également un bon colissimo à imprimer pour ne pas avoir à payer quoique ce soit. Trop bien ! Amanda a trouvé sa place dans un petit carton, et hop… là voilà partie à l’hôpital des poupées COROLLE à Langeais.

Merveilleuse surprise

Quelques semaines plus tard, j’ouvre ma boîte aux lettres et SURPRISE : Amanda était là. Dans un carton, bien emballé. Parfaite ! Elle sentait ultra bon, avait été coiffée. Une poupée neuve avec ses jolis yeux bleus !!! Et le petit détail qui fait toute la différence : COROLLE avait offert une tenue complète neuve. Une adorable robe fleurie avec un collier et un sac à main pour Amanda. Sans parler du petit mot. Bref, un moment magique, car ma petite A. était tellement heureuse de retrouver sa poupée !

[cta]

Je ne sais comment remercie COROLLE ! Alors j’écris cet article, pour rappeler que cette marque est certes chère, mais qu’il y a tout ce qui va avec. La qualité, la gentillesse, le sérieux… Franchement, je suis une grande fan des poupées COROLLE et ce n’est pas près de changer.

Alors voilà ! Vous savez tout sur les aventures d’Amanda et d’Annabelle. Moi je dis VIVE COROLLE !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *