Je viens de regarder la déclaration de François Fillon à la télé, et sans vouloir faire de la politique de bas étage, je suis juste outrée par ce que j’ai pu voir. J’ai été assistante parlementaire pendant dix ans… Oui oui, j’ai travaillé en circonscription et à l’Assemblée nationale et je suis donc particulièrement bien placée pour vous dire ce que je pense de toute cette histoire…

MON expérience

Alors qu’est-ce que j’ai fait avant d’écrire pour La Maison des Filles (entre autre…) : et bien j’ai été assistante parlementaire. On parle aussi d’attachée parlementaire, de collaborateur parlementaire… Bref, c’est la même chose. En gros, j’ai fait la même chose que Pénélope Fillon (enfin pas tout à fait quand même) !

J’ai eu la chance de travailler avec plusieurs hommes politiques dont je tairai volontairement les noms, car je ne suis pas là pour faire de la politique, pour défendre la droite, la gauche ou je ne sais quel parti politique. Je ne souhaite pas être associée à un parti politique, et j’ai mes raisons. De toute manière, ce n’est pas le but de cet article !

Je veux juste dire ce que j’ai vécu en tant que collaboratrice parlementaire. Ce qui m’agace, c’est de voir certaines attaques que je trouve totalement injustifiées. Tout simplement parce que ceux qui n’ont jamais travaillé avec un député ne peuvent pas savoir comment ça se passe vraiment. Et malheureusement, les journalistes tirent des conclusions bien trop hâtives sur des sujets pourtant très délicats, sans même savoir de quoi ils parlent.

Car la fonction de collaborateur parlementaire est très particulière. Et surtout, ce n’est pas la même chose que d’être collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale que de l’être en circonscription. Et on a un peu tendance à crucifier les gens sans vraiment savoir de quoi on parle. C’est la société actuelle qui veut ça, et ça m’insupporte.

Être assistant parlementaire, c’est quoi ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que le député est aussi et surtout un élu local. Il travaille donc en circonscription, loin de Paris. Et dans sa circonscription, il a ce qu’on appelle une permanence parlementaire. Et dans cette permanence parlementaire, il a des collaborateurs, qui n’ont pas du tout le même profil que ceux qui sont à l’Assemblée nationale. Ce sont des personnes qui ont l’habitude du terrain, et qui connaissent bien la circonscription. Ils reçoivent les administrés, préparent les manifestations locales, etc…

Et il faut bien vous rendre compte d’une chose : certains de ces employés de circonscription n’ont jamais mis les pieds à Paris, et n’ont pas de badge. Ce n’est pas pour ça qu’ils ne travaillent pas comme collaborateur parlementaire… Donc soulever le fait que Pénélope Fillon n’avait pas de badge… c’est d’un ridicule affligeant et ça ne prouve rien du tout !

Puis, il y a celles et ceux qui travaillent à l’Assemblée nationale, qui sont plus loin du terrain et qui se concentrent sur les propositions de lois, les discours, les amendements… Je vous parle là de tout le travail purement législatif.

En réalité, on place derrière l’assistant parlementaire plusieurs fonctions, plusieurs personnes, plusieurs rôles… Il n’y a pas un seul et même profil d’assistant parlementaire comme les journalistes ont tendance à nous le faire croire… C’est une grossière erreur !

Être député

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’être député, ce n’est pas si simple qu’on pourrait le penser. Les médias nous font croire que ce sont des fonctions en or, que le député ne fait pas grand chose à part dormir sur les bancs de l’Assemblée nationale (les images vous les connaissez !) Mais quand ils font des séances de nuit, je peux vous garantir que c’est difficile, et que vous pourriez vous aussi trouver le temps long… Bref, la question n’est pas là aujourd’hui…

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le député est très entouré par sa famille, et la compagne/épouse tient un rôle essentiel dans sa fonction. Elle est présente à ses côtés lors de la campagne électorale, et elle est là pour l’aider, sur le terrain. Elle est aussi là pour les manifestations en circonscription. Et parfois, elle vient sur Paris. Mais c’est tellement rare ! Car quand le député est sur Paris, c’est souvent elle qui prend le relais en circonscription. Croyez-moi, je lai souvent remarqué !

La femme du député travaille dans l’ombre, mais elle travaille. Avec son mari, pour son mari… mais personne ne la remarque vraiment. Et pourtant…

Bref, je ne prends pas la défense de François Fillon ni de son épouse, mais je trouve les attaques légèrement injustifiées. Et franchement, ça va bien trop loin. Voir cet homme politique devoir se justifier de la sorte, je trouve que c’est lamentable, et ça prouve bien qu’on est dans un système qui ne fonctionne plus…

Enfin voilà, c’était mon coup de gueule du jour parce que je suis bien placée pour savoir comment ça fonctionne…

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *